Le sport, des médailles et après?

Sportif de haut niveau… et après ? Une nouvelle vie doit alors se mettre en place.

Les entreprises aiment recruter des sportifs mais sans être toujours bien conscientes de leur potentiel.

L’étude de onze disciplines, menée avec d’anciens champions, met en évidence la singularité de chacune et donc la diversité des qualités et des compétences qui peuvent intéresser les entreprises.

Des témoignages de sportifs passés dans le monde de l’entreprise montrent la permanence de leurs comportements autrefois sportifs et maintenant ajustés à leur nouveau contexte professionnel.

Tous les sportifs, qu’ils soient professionnels ou amateurs, trouveront dans ce livre des pistes de réflexion pour mieux comprendre les spécificités de leurs pratiques, prendre conscience de leurs compétences et tirer profit de leur « trésor caché » pour, finalement, mieux s’orienter, réussir leur intégration dans le monde de l’entreprise et s’y épanouir à nouveau.

Le test de féminité dans les compétitions sportives

Ce livre a pour ambition de revisiter l’histoire sociale et politique de ces contrôles et de montrer en quoi ils constituent un véritable dispositif de domination, afin d’appréhender la naturalisation du pouvoir et les rapports de domination qui s’y jouent.
Instaurés dans le but affiché d’empêcher les hommes de concourir dans les compétitions féminines et ainsi de maintenir la bicatégorisation sexuée, ces contrôles de genre, sous la forme d’examens médicaux, sont imposés aux sportives depuis 1966.                                                   

L'exercice corporel du XVIIIe à nos jours

Anaïs BOHUON

En croisant l’histoire des sciences, plus précisément de la médecine et l’histoire des activités physiques et sportives au prisme du genre, ils tentent de montrer comment les muscles ont fabriqué « le sexe » et par là même une certaine définition contemporaine de la différence sexuelle. Plus encore, ils ont pour objectif de retracer les grandes lignes de la généalogie des normes de féminité contemporaine en montrant l’historicité du corps dans et par l’étude des techniques dont il constitue la matière première.

     

Au bonheur des filles

Depuis bientôt quarante ans, à travers toute la France, des jeunes filles et des jeunes femmes se sont battues pour gagner le droit de pratiquer le football, leur passion. La route fut longue et semée d'embûches pour ces pionnières toujours obligées de lutter contre les préjugés d'un monde où le football se conjuguait exclusivement au masculin. Mais grâce à une volonté sans faille, elles sont aujourd'hui sur le point d'avoir gagné leur pari. Elles ont désormais prouvé à travers leurs performances que le football féminin n'avait rien d'une incongruité. Adeptes d'un jeu épuré et en constant progrès tant techniques que physiques, ces footballeuses ont su séduire les plus sceptiques. À l'heure où l'Equipe de France s'installe au sein des grandes nations de la planète, cet ouvrage vous fera revivre, à travers les nombreux témoignages de toutes ces pionnières, la riche histoire du football féminin.

 

Relié: 303 pages
Editeur : Les Cahiers intempestifs (1 octobre 2003)

Le sport fait mâle

Carine GUERANDEL

Dès le début des années 80, les pouvoirs publics encouragent les offres de loisirs sportifs dans le cadre d’une politique dite d’insertion par le sport des jeunes garçons habitant les quartiers populaires urbains. Considéré comme « naturellement » éducatif et pacificateur, le sport apparaît comme un instrument légitime de lutte contre la délinquance masculine et l’échec scolaire.

L’ouvrage a pour objectif de cerner les enjeux et la réalité des effets de ces dispositifs sportifs extrêmement variés, souvent pensés comme homogènes et forcément positifs, en portant une attention spécifique aux inégalités entre les sexes et aux relations filles/garçons.

L’enquête de terrain révèle que les situations de concurrence (obtention des subventions, nombres de licenciés) entre les structures proposant du sport à visée sociale au sein du quartier favorisent le développement, voire la prolifération, d’actions spécifiques (essentiellement à destination des garçons) mais génère, dans le même temps, des tensions entre associations et de la discrimination envers les adolescents les plus démunis et l’ensemble des filles.

 

PUG - Collection : Sports, cultures, sociétés - mai 2016                      

La reconversion des Sportifs de Haut Niveau : pouvoir et vouloir se former.

Sophie JAVERLHIAC-BODIN

Dans cet ouvrage, 60 sportifs de haut niveau et 14 cadres institutionnels ont été interrogés sous forme d’histoire de vie ou de récit de pratique professionnelle. L’analyse révèle un système complexe dans lequel, en l’absence de pilotage institutionnel, se confrontent des stratégies antagonistes et des relations de pouvoir et de domination. Si les sportifs subissent de nombreuses contraintes, celles-ci constituent autant d’obstacles que d’excuses à ne pas se former. C’est dans l’histoire singulière de ceux qui ont décidé de se former, parfois à l’encontre de la politique fédérale, que se lisent tout à la fois la volonté et les stratégies mises en œuvre.

 

Avec une préface de Charles Suaud et une postface de Didier Demazière.

Avec le soutien de l’université Rennes 2.

 

Collection : Des sociétés                                             

Dans le sport, des principes aux faits…

Catherine Louveau, sociologue, est professeure à l’Université Paris Sud, membre du Cresppa - Genre Travail Mobilité /gtm (cnrs).

 

Les pratiques sportives constituent pour elle un fait social particulièrement pertinent pour analyser les rapports sociaux de sexe, les processus de ségrégation et de hiérarchisation entre les hommes et les femmes, les formes de la domination masculine ainsi que la construction sociale des catégories « féminité-s » et « masculinité-s ». Tout en poursuivant ces travaux (sur le test de féminité ou les conditions d’accès des filles à l’excellence scolaire et sportive par exemple), ses recherches en cours portent sur les formes de la hiérarchisation sexuée dans les institutions sportives, les formations et le monde de la recherche en sciences du sport.

 

ETRE RUGBY

Anne SAOUTER

Le rugby est "viril". Il doit en grande partie cette réputation au jeu lui-même (mêlées, plaquages, "percussions" plus ou moins violentes), mais aussi au parfum de scandale qui entoure les mystérieuses "troisièmes mi-temps", lieux de tous les excès, alimentaires, éthyliques ou sexuels, et qui semblent également faire partie du jeu. Au terme de cinq années d'enquête et d'observation qui l'ont menée jusque dans l'intimité des vestiaires et de l'après-match, Anne Saouter révèle sans impudeur l'envers du décor : un monde initiatique, où d'éternels adolescents sortent lentement de l'ombre en jouant avec le masculin et le féminin.

 

Broché: 319 pages
Editeur : Payot (16 octobre 2013)

                                                           

"Comment l'islamisme a perverti l'Olympisme"

Les médias se sont faits l’écho de la diplomatie du sport, à visibilité internationale, menée par des pays tel le Qatar mais sont restés muets sur la stratégie adoptée pour le sport féminin par les théocraties islamistes qui ne pouvaient passer à côté d’un phénomène social aussi populaire que le sport aux Jeux Olympiques en particulier. Ce livre révèle cette stratégie après une enquête qui s’étend sur un quart de siècle, des JO de Barcelone de 1992 à ceux de Rio de Janeiro en 2016.
Comment des pays comme l’Iran et l’Arabie Saoudite, parmi les plus influents, avec la complicité active de réseaux internationaux femmes et sport, ont amené les instances sportives à bafouer les règles éthiques et techniques, l’universalisme du sport moderne. Leurs dirigeants ont accepté les conditions posées par ces pays pour la participation des femmes aux compétitions internationales : imposition du port d’un uniforme spécifique qui couvre la totalité du corps des athlètes, des disciplines interdites aux femmes, non mixité. Ils laissent ainsi promouvoir un modèle sportif calqué sur l’apartheid sexuel, trahissant les pionnières musulmanes d’Afrique du Nord aujourd’hui menacées par les intégristes parce qu‘elles respectent les règlements sportifs communs.
Le sport, miroir des sociétés, est précurseur en matière de mœurs. Aujourd’hui les forces les plus rétrogrades s’en emparent en raison de l’attrait qu’il exerce sur la jeunesse.

"C'EST QUOI ÊTRE FÉMINISTE?"

Que veut dire «?être féministe?» aujourd'hui?? Un homme peut-il se dire «?féministe?»?? Toutes les femmes le sont-elles?? Quel rapport entre féminisme et laïcité?? Est-ce difficile d'être à la fois femme et scientifique de haut niveau?? Dans cet échange entre un adolescent et une féministe engagée, on (re)découvre la curiosité dont on peut témoigner à cet âge. La pertinence des questions amène la militante à exprimer sa pensée avec clarté et concision. Il en résulte un entretien au ton original, accessible et souligné par le trait malicieux de Pascal Lemaître, qui intéressera aussi bien les ados que leurs parents. Annie Sugier, née en 1942, militante féministe, présidente de la LDIF (Ligue du droit international des femmes), physicienne et chimiste, était directrice de la radio­protection dans l'organisme public d'expertise en sécurité nucléaire. Passionnée d'aviation, elle est titulaire d'une licence de pilote d'avion privé. Émile est collégien à Corbigny, dans la Nièvre. Pascal Lemaître est illustrateur dans l'édition et dans la presse internationale.

 

Editeur L'aube Eds De
Collection Les Grands Entretiens

                                         

Dictionnaire du sport au féminin

Christiane TETET

Le Dictionnaire du sport au féminin est une approche originale de l’histoire du sport au féminin, à partir de sa réalisation langagière dans le discours sportif.
C’est un dictionnaire qui donne à la femme sportive, trop souvent ignorée des lexicologues, des lexicographes, des historiens du vocabulaire, sa légitimité dans la langue. Ce dictionnaire met fin à l’invisibilité
linguistique de la femme de sport.
1 400 termes pour la nommer, plus de 3 000 citations extraites d’environ 200 textes des XIX
e et XXes., citations de nature linguistique – qui ancrent le mot dans la langue, de sa première attestation à son intégration – et de nature sociohistorique tant elles sont représentatives d’une histoire des mentalités allant du refus systématique du sport pour les femmes à
son acceptation pleine et entière.

                                      

Nos cerveaux, tous pareils tous différents!

Comment se fabriquent les filles et les garçons ? Comment se forgent nos identités de femmes et d'hommes ? Dans ce livre, l'auteure explique le rôle clé de la plasticité cérébrale, nous donnant à voir un cerveau en perpétuelle évolution au gré des interactions avec son environnement.D'où une conclusion en forme de réflexion éthique. Car cette permanence du changement met à mal la justification des inégalités entre les sexes par un ordre biologique, porte ouverte aux « ismes » : sexisme, racisme, élitisme. Bonne nouvelle !

 

78 pages

Editeur : Belin

Collection : Egale à  égal (14/09/2015)